Trilogie de Fionavar

Trilogie “la tapisserie de Fionavar”

À propos de l’auteur

Canadien d’origine, possédant une formation de droit, Guy Gavriel Kay est devenu lune des figures marquantes de la fantasy contemporaine en publiant La Tapisserie de Fionavar, traduite en neuf langues et récompensée dans le monde entier par des prix littéraires. Guy Gavriel Kay, qui a notamment travaillé avec Christopher Tolkien sur le Silmarillion, vit depuis longtemps à Toronto.

4,50

Informations complémentaires

Poids 1,12 kg
Dimensions 18 × 11 × 11 cm
Auteur

GUY GAVRIEL KAY

Description

3 Romans Fantasy de Guy Gavriel Kay de 1984-86 :

  • L’arbre de l’été

Ils sont cinq, femmes et hommes, tous vivant à Toronto au Canada ; ils sont jeunes, étudiants ou déjà dans la vie active, tous rationnels. Or, les voici projetés dans Fionavar, le Grand Univers dont le nôtre n’est qu’une ombre bien pâle! Malgré la protection offerte par Mantel d’Argent le magicien, ils sont aussitôt pris dans les premières escarmouches de la guerre qui oppose les forces des Lumières à celles des Ténèbres. Car Rakoth Maugrim, le dieu renégat, a trouvé moyen de se libérer de sa prison millénaire… Avec dextérité, Guy Gavriel Kay tisse, dans LArbre de l’été, premier volet de La Tapisserie de Fionavar, une intrigue complexe et surprenante où surgissent tout à tour des esprits des bois et des eaux, des animaux surnaturels et une magie titanesque, celle des dieux de l’univers de Fionavar…

Cinq jeunes gens du XXe siècle arrivent dans le Grand Univers, monde magique de Fionavar pour quelques jours. Il vont y devenir des pièces essentielles…

  • Le feu vagabond

Sur une toile de fond où s’agitent magiciens, nains, guerriers, héros et héroïnes ressuscités des mythes les plus anciens, cinq jeunes Torontois doivent mener à bien leur mission cruciale : pour Kimberly, tirer les morts de leur repos ; porter le cor magique pour Dave ; introduire son propre fil dans la trame de la Tapisserie pour Paul, le seigneur de l’Arbre de l’Eté ; devenir l’agent d’une destinée immémoriale pour Jennifer et, pour Kevin, découvrir enfin son rôle dans le combat qui sauvera peut-être du Dévastateur les univers de Tisserand. Deuxième volet de ” La Tapisserie de Fionavar “, Le feu vagabond propose une intrigue complexe où, petit à petit, se précise le panorama gigantesque de la Tapisserie de Fionavar, le grand Univers dont le nôtre n’est qu’une ombre bien pâle. Une réussite qui égale, voire dépasse, celle de l’Arbre de l’été.

Les cinq jeunes canadiens sont de retour à Toronto. Jennifer, qui a été violée par le Dévastateur, est enceinte. Son départ précipité pour l’antique monde de Fionavar provoque l’accouchement. Elle confie secrètement l’enfant à une famille afin qu’il échappe son père, et va combattre les forces du mal.

  • La voie obscure

 

Notre Terre n’est que le pâle reflet d’un monde plus ancien : Fionavar

Aventure où s’agitent 5 Torontois, parmi les magiciens, les zombies, les nains

Ou retrait boutique

En cas de problème sur la commande

100% sécurisé via SystemPay

Le travail de salariés en réinsertion

Une seconde vie pour des objets valorisés

ILS NOUS SOUTIENNENT

Ressourcerie en ligne Chiner Solidaire - Foyer Aubois