Quatre filles et un jean

Format : Broché, 308 pages
Date de publication : 24 avril 2002
Couverture : Souple
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Langue : Français

1,00 0,40

Informations complémentaires

Poids 0,45 kg
Dimensions 14 × 22 × 2 cm

Description

Quatre Filles et un jean, ou ce qui aurait pu n’être qu’un énième « roman pour filles », est avant tout un roman polyphonique drôle et émouvant, mais surtout intelligent.
Elles sont quatre et inséparables. Quatre adolescentes unies par une amitié indestructible, née avant même leur venue au monde, lorsque leurs quatre mères se croisaient, enceintes, dans un cours de gymnastique. Toujours ensemble, Carmen, Tibby, Bridget et Lena vont pourtant vivre leur premier été éloignées les unes des autres.
Carmen rejoint son père en Caroline du Sud où elle aura le désagrément d’y découvrir une nouvelle famille dont elle se sent exclue, Lena part pour la Grèce chez ses grands-parents, Bridget s’entraîne au foot dans un camp sportif où elle n’a d’yeux que pour un entraîneur, Tibby reste dans leur ville natale où la rencontre de l’intrépide Bayley, âgée de 12 ans et atteinte de leucémie, bouleverse le cours de son existence.
Pour ne pas briser le lien entre elles, les jeunes filles décident de porter à tour de rôle un même jean, magique parce que toutes, aussi différentes soient-elles, le portent à merveille. De semaine en semaine, le jean voyage donc en passant de l’une à l’autre, symbole de leur amitié et témoin des expériences qui les feront grandir, le temps d’un été.
L’écriture toute sensible d’Ann Brashares, tantôt drôle, tantôt émouvante, épouse à merveille les caractères bien trempés de chacune des filles dans lesquelles les lectrices se reconnaîtront sans peine. Roman polyphonique admirablement construit, qui donne tour à tour la parole aux quatre adolescentes, Quatre filles et un jean est assurément un roman pour filles. Et parce qu’elle rend subtilement les tourments et les préoccupations de l’adolescence au féminin avec pudeur et sans niaiserie aucune, Ann Brashares prouve superbement qu’il est possible aujourd’hui d’écrire des romans pour filles intelligents. Il était temps.

Rien ne peut séparer des amies comme Tibby, Carmen, Bridget et Lena. Rien… sauf des vacances d’été qu’elles vont passer pour la première fois chacune de son côté. Pour surmonter cette épreuve, elles ont, comme un trait d’union… un jean. Bleu, vieux, bête comme un pantalon, oui mais voilà, ce jean-là est magique, puisqu’il va à merveille à chacune de ces filles pourtant aussi différentes physiquement que moralement. Il sera leur lien, leur témoin et le gage de leur amitié. Après se l’être passé toutes les semaines, elles écriront dessus, à la fin des vacances, un mot ou un dessin qui résumera leurs aventures.

Étrange été que celui-là, pendant lequel chacune des héroïnes vivra des moments intenses, des épreuves, et franchira des étapes déterminantes. Normal, elles traversent un moment charnière de leur vie, juste avant de basculer dans l’âge adulte. Ce qui ne va pas sans déconvenues, troubles, déceptions… mais aussi découvertes, étonnements, révélations. Comme leur jean, on passe de l’une à l’autre au fil d’une narration originale qui épouse la relation profonde qui unit ces filles, géographiquement éloignées mais aussi proches que des jumelles. Leurs voix se mêlent pour raconter cet été après lequel rien ne sera plus pareil. On rit avec elles, on partage leurs émotions et leurs souffrances et on sort du livre, tout comme elles, un peu différent. C’est un bon critère pour identifier un roman vraiment réussi. À partir de 12 ans. –Pascale Wester

Ma première s’appelle Carmen. Elle est brune et trouve ses fesses un peu grosses. Très attachée aux gens qu’elle aime, elle se montre parfois d’une franchise désarmante. Elle a aussi un énorme problème avec son père… Ma deuxième s’appelle Tibby. Elle ne fait pas son âge, ne s’habille pas très fille. Et si elle joue les rebelles, c’est pour mieux masquer sa grande sensibilité. Une rencontre inattendue va bouleverser sa vie…
Ma troisième s’appelle Bridget. Elle est blonde, sexy, sportive, volontaire, mais au fond si vulnérable. Quand elle veut quelque chose, elle l’obtient. Surtout s’il s’agit d’un garçon. Au risque d’aller trop loin… Ma quatrième s’appelle Lena. Elle est brune, superbe. Timide et farouche, elle refuse souvent d’écouter ce que lui dit son coeur. Mais le soleil de Grèce va réveiller en elle des sentiments inconnus…
Mon cinquième est un jean. Symbole de leur amitié, il va passer de fille en fille. Il les accompagnera le temps d’un été, un été qui changera leurs vies pour toujours. Mon tout est un roman drôle, sensible, intelligent, où se mêlent subtilement les voix de quatre adolescentes qui rient, souffrent parfois, grandissent et nous séduisent.

Ou retrait boutique

En cas de problème sur la commande

100% sécurisé via SystemPay

Le travail de salariés en réinsertion

Une seconde vie pour des objets valorisés

ILS NOUS SOUTIENNENT

Ressourcerie en ligne Chiner Solidaire - Foyer Aubois