Pourvu que la nuit s'achève

Auteur : Nadia HASHIMI

Editeur : France Loisirs

Dépôt légal :  Mai/2018

ISBN : 978-2-298-14269-3

Informations complémentaires

Dimensions 20 × 13 × 4 cm
Etat

Bon

Nombre de pages

560

Description

Lorsque Zeba est retrouvée devant chez elle, le cadavre de son mari à ses pieds, il paraît évident aux yeux de tous qu’elle l’a tué. Depuis son retour de guerre, Kamal était devenu un autre homme, alcoolique et violent. Mais cette mère de famille dévouée est-elle capable d’un tel crime  ? Présumée coupable, Zeba est incarcérée dans la prison pour femmes de Chil Mahtab, laissant derrière elle ses quatre enfants. C’est à Yusuf, revenu des États-Unis pour régler une dette symbolique envers son pays d’origine, l’Afghanistan, que revient la défense de ce cas désespéré. Mais la prisonnière garde obstinément le silence. Qui cherche-t-elle à protéger en acceptant de jouer le rôle du suspect idéal  ? Et dans ces conditions, comment faire innocenter celle qu’on voit déjà pendue haut et court  ?

Mot de l’éditeur :

Poursuivant sa mission de porte-parole des femmes afghanes, Nadia Hashimi aborde dans ce troisième roman l’une des injustices les plus criantes dont elles sont victimes en Afghanistan  : les incarcérations abusives. Ce n’est un secret pour personne, il y a beaucoup trop d’innocentes derrière les barreaux en Afghanistan. Lorsque les femmes dérangent ou que leur attitude semble remettre en cause l’ordre établi, on les emprisonne sans autre forme de procès, et parfois même, on les exécute pour s’assurer qu’elles ne pourront plus clamer leur innocence. Parce qu’elles sont aperçues aux abords d’un parc avec un homme, parce qu’elles tardent à se marier ou refusent d’épouser celui qu’on leur a choisi, parce qu’elles ont osé être des femmes et se revendiquer comme telles, on les réduit au silence et on les prive de liberté.

Grâce au courage et à la détermination de Yusuf, Zeba, accusée du meurtre de son mari, a peut-être une chance d’échapper à la pendaison. Un roman poignant sur un simulacre de justice fait par les hommes pour les hommes, qui sait si bien réduire les femmes au silence.

Ou retrait boutique

En cas de problème sur la commande

100% sécurisé via SystemPay

Le travail de salariés en réinsertion

Une seconde vie pour des objets valorisés

ILS NOUS SOUTIENNENT

Ressourcerie en ligne Chiner Solidaire - Foyer Aubois